LA  CREATION DU MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES

     A la faveur du décret n°75/467 du 28 juin 1975, la Direction des Affaires Sociales est érigée en un département ministériel à part entière. Le Ministère des Affaires Sociales est organisé par décret n°75/723 du 19 novembre 1975. Madame Delphine TSANGA, Economiste, est nommée à la tête de ce département ministériel et devient la première femme à entrer au Gouvernement. Comme tout département ministériel, il y a les Services Centraux et les Services Extérieurs. Il y avait deux Directions : la Direction de l’Assistance Privée et la Direction du Développement Social. Les Services Extérieurs étaient les Services Provinciaux des Affaires Sociales, les Secteurs Départementaux des Affaires Sociales, les Postes Sociaux.
    Le décret n°77/495 du 07 décembre 1977 fixe les conditions de fonctionnement et de création des Œuvres Sociales Privées(OSP). Le décret n° 78/056 du 23 février 1978, crée le Centre National de Réhabilitation des Handicapés qui avait été initié par le Cardinal canadien Emile Paul Léger. Le décret n°80/199 du 09 juin 1980 crée l’Ecole Nationale des Assistants des Affaires Sociales (ENAAS) de Yaoundé. Une petite innovation intervient en 1981, avec le décret n°81/295 du 23 juillet qui crée au Ministère des Affaires Sociales, un Service de Promotion Féminine et de Défense.

LE RENOUVEAU NATIONAL ET LE SERVICE SOCIAL

     Le Service Social, corollaire à l’histoire de l’humanité et l’exclusion sociale étant un phénomène séculaire à toutes les sociétés, il était nécessaire pour le Cameroun de combattre de manière intégrale les problèmes sociaux et de replacer l’Homme au centre de tout processus de développement qui se veut durable. C’est dans ce sens que le Président de la République, Son Excellence Monsieur Paul BIYA, a fait de la solidarité un devoir devant sous-tendre la stratégie de développement social puisque indispensable à l’éclosion et à l’épanouissement d’une société camerounaise moderne. Aussi, dans son œuvre Pour le libéralisme Communautaire parue en 1987, il souligne fort opportunément que : « la société camerounaise moderne, dont nous appelons l’éclosion et l’épanouissement, serait un géant aux pieds d’argile si elle ne se nourrissait pas de ses valeurs traditionnelles aussi nombreuses qu’enrichissantes. L’une de ces valeurs fondamentales est le sens de la collectivité ici présentée comme devoir de solidarité ». Cette vision politique se traduit par la mise en place d’un certain nombre d’instruments de référence pour son opérationnalisation tels le Document de Stratégie pour la Réduction de la Pauvreté et ses évolutions subséquentes qui vont aboutir à la projection du développement socio-économique sous forme  de vision à l’horizon 2035, le  Document de Stratégie pour la Croissance et l’Emploi et bien d’autres Projets et Programmes y afférents.
     Au titre des actes marquant l’évolution de ce renouveau du Service Social, 1984 voit l’arrivée de Madame Rose ZANG NGUELE comme Ministre des Affaires Sociales. A la faveur du décret n°88/772 du 16 mai 1988 organisant le Gouvernement, le Ministère des Affaires Sociales et de la Condition Féminine est créé et Madame YAOU AÏSSATOU présidera aux destinées de celui-ci jusqu’en 1997.
en 1992, l’offre de formation des Personnels des Services sociaux est enrichie par l’ouverture à l’ENAM, du cycle  des Inspecteurs des Affaires Sociales par l’arrêté. Le décret 95/100 du 9 juin 1995 réorganise le Ministère des Affaires Sociales et de la Condition Féminine. Il s’agissait de la promotion sociale de la femme et de l’enfant sans discrimination aucune et dans la parfaite garantie de l’égalité des droits dans le domaine politique, socio-éducatif et culturel.
Le décret 97/207 du 07 décembre 1997 portant formation du nouveau gouvernement créé le Ministère des Affaires Sociales (MINAS) d’une part et le Ministère de la Condition Féminine (MINCOF), d’autre part. On revient donc à la situation de 1984. Le Docteur Marie Madeleine FOUDA est portée à la tête du Ministère des Affaires Sociales. Elle est remplacée en 2002 par le Docteur Cécile BOMBA NKOLO.

CONTACTS

Ministère des Affaires Sociales, Yaoundé, Avenue Marchand, Derrière le Musée National B.P 15 868 Cameroun

  • Téléphones: (+237) 222 222 958 / 222 231 107/ 222 232 483 / 222 230 552
  • E-mail: infos@minas.cm Fax : (+237) 222 231 162

compteur de visites

3226588
Aujourd'hui
Hier
Cette Semaine
Semaine dernière
Ce mois
Mois dernier
Tout
610
2043
13407
3192750
2653
82292
3226588

Ton IP: 3.236.223.106
2024-03-02 07:52
Top